Inked20171125_140654_LI2

 

 

Hello , Bonjour, Ola,

 

Je me décide à ré-écrire sur ce blog que j'avais laisser en stand-by. Je me demande pourquoi mais je pense connaitre la réponse.  Je suis souvent tirailler entre plusieurs choses que je veux faire . Mon cerveau doit se concentrer sur le "mauvais côté de la chose".  Au final je passe plus de temps à ruminer "qu'est ce que je vais bien faire" plutôt qu'a faire. Donc j'ai du mal à choisir. Choisir est pour moi comme grimper une montagne.

Pourtant ça fait un bien fou de choisir une chose et de s'y consacrer entièrement. C'est pas si simple que ça. Choisir c'est renoncer. Mais choisir c'est prioriser. Ce qui veut dire que la chose que vous ne choisissez pas de faire aujourd'hui pour "x" raisons vous pouvez la faire un autre jour. Et la chose que vous choisissez de faire aujourd'hui vous la faites pleinement. Bah il y a aussi un problème qui se pose à moi. Je n'arrive pas ou peu à me concentrer sur une chose à la fois. Pourquoi ? Pourquoi moi...arrrffhhh. C'est devenu une habitude ? Les habitudes peuvent être changées. Première bonne nouvelle.

Tout d'abord il faut une motivation. Qu'est ce qui me motive à faire ça?  Plusieurs fois ces dernières semaines j'ai pensé à écrire ici mais je ne suis pas passer à l'action. J'avais d'autres actions sur le feu.  Aujourd'hui qu'est ce qui me motive à écrire : Partager mes reflexions, laisser une trace, apprendre à écrire. Transmettre des idées.

L'organisation est primordiale aussi. En effet, aujourd'hui un humain n'est pas vraiment dans son corps. Il est partout. Enfin sa tête est partout. Car son corps lui est bien présent. Mais nous avons tendance à l'oublier. Ah oui pourvous donenr un exemple visuel; les gens pour  le "Black Fiday"  deviennent dingue. Encore une invention marketing. Bon d'accord on est une société de consommation. Mais d'un autre côté notre conscience de l'environnement nous dit de moins consommer. Pas étonnant qu'à un moment donné on ne sache plus où donner de la tête.

Respecter son "soi" c'est tout aussi important car nous devons faire ce pourquoi on est. C'est peut être pas de compréhension française ce que je raconte. Mais pour faire simple c'est ne pas se comparer constamment aux autres. Ecouter ses besoins et agir par rapport à eux. Et non par rapport à ce que sont et font les autres.

Bon tout ça c'est bien beau. Je suis la première à donner des conseils et à avoir du mal à les tenir et ça m'agace, je chercher encore comment pratiquer. D'ailleurs j'aime apprendre des conseils pour aller mieux et j'aime les transmettre. Parfois j'insiste et mon compagnon me rappelle que lui il a aussi ses besoins et que ce n'est pas forcément les mêmes besoins que moi.

Dans l'ensemble j'arrive à me motiver pour une chose à la fois, par exemple chaque jour je choisit un objectif principal, je peux le formaliser le symboliser si ça me chante. J'organise mes journées à l'aide d'un "bullet journal" dans lequel je liste les tâches que j'aimerai faire selon mes besoins. Si je ne les fait pas toutes, c'est qu'une journée n'est pas suffisante, et c'est souvent le cas. On peut aussi noter la durée prévisionnelle de chaque tâche.

Je vous avoue que j'ai beaucoup de mal à respecter ces régles. Je me demande encore pourquoi. Car ces règles quand je les applique me permettre d'être contente, d'avoir des émotions positives. Mais je suis au commencement de l'escalier j'ai encore des marches à monter et ça ce sera toute la vie. Mon cerveau est difficilement malléable même si je sais que j'ai évolué.  

On pourrais commencer par lister les objectifs qu'on veut réaliser et noter quand est-ce qu'on veut les réaliser. Combien de temps ça nous prends. Prioriser.

Je vous donne du courage car il en faut pour être vraiment qui on est. Et si tout ce baratin vous n'en avez pas besoin et bien ce n'est pas du tout mais pas du tout grave car, moi j'ai des besoins uniques et vous avez des besoins uniques.